Les différents types de pianos

Grands, petits, horizontaux, verticaux… Que de modèles différents pour un seul et unique instrument. Il n’est pas toujours évident de s’y retrouver parmi ce vaste choix. Voici donc un petit récapitulatif des différents types de pianos dans le but de vous aider à vous y retrouver.

 

Les Pianos Horizontaux

Ce type de piano regroupe tous les pianos dont les cordes sont tendues à l’horizontale. Ce sont donc des pianos qui prennent beaucoup de place à cause de leur profondeur.

On retrouve donc dans cette catégorie tous les pianos dits « à queue ». Ce sont des pianos réputés pour leurs excellentes qualités sonores, ils disposent d’une acoustique sans pareil grâce à leurs grandes caisses de résonance ! Dans les pianos à queue, on retrouve différentes tailles, parmi lesquelles :

 

Le piano à queue (ou piano de concert)

 

Piano à queue

Il s’agit du piano souvent utilisé par les concertistes lors des représentations. Ces derniers mesurent généralement plus de trois mètres. Ce type de piano sert majoritairement aux professionnels du métier et aux pianistes confirmés. Cet instrument de prestige possède une acoustique sans pareil, et a la particularité d’améliorer sa qualité sonore au fil du temps et de son utilisation. Il réclame néanmoins un entretien fréquent et très coûteux. Un tel piano coûte une petite fortune, en effet, il faut compter un minimum de 30 000 € pour un instrument neuf !

 

Le demi-queue :

 

Piano demi-queue

Comme son nom l’indique, le demi-queue est un piano à queue plus petit. Il mesure un peu plus de deux mètres. Ce dernier possède une qualité sonore très proche des pianos de concert. Sa taille – bien qu’imposante – ainsi que ses qualités sonores sont perçues comme des atouts majeurs auprès des particuliers. Comme son prédécesseur, il s’adresse à une petite catégorie de pianistes de par son prix – comptez un minimum de 20 000 € – et sa taille.

 

Le quart de queue :

 

Piano quart de queue

Le quart de queue mesure un mètre et quatre-vingt-dix centimètres. Il est, pour ainsi dire, le petit frère du demi-queue sans être le véritable quart d’un piano de concert. Sa tonalité plus arrondie – venant de ses cordes plus tassées – ainsi que sa plus petite taille font de lui un instrument très apprécié des joueurs de jazz. Il est d’ailleurs souvent présent sur les petites scènes des pianos-bars. On trouve ce type de piano à partir de 15 000 €.

 

Le piano crapaud :

 

Piano crapaud

Ce piano au nom étrange a la particularité d’être plus large qu’il n’est long. Cet instrument légèrement plus petit que le quart de queue possède un son très rond et feutré, souvent apprécié dans les petites pièces. Etant très peu demandé, ce genre de piano possède de nombreuses pièces de collection. Les prix commencent à 12 000 €.

 

Les Pianos Verticaux

On désigne par ce terme les pianos ayant les cordes tendues à la verticale, ce qui a pour avantage de prendre beaucoup moins de place qu’un piano horizontal !

 

Le piano droit :

 

Piano droit

Le piano droit – aussi appelé piano d’étude – se trouve être en opposition avec les pianos à queue. Celui-ci prend moins d’espace grâce à ses cordes croisées et tendues à la verticale. Moins imposant et plus facile à transporter que ses prédécesseurs, il possède toutes les qualités nécessaires pour en faire un bon instrument, aussi bien au niveau sonore qu’au niveau du clavier et des pédales. Souvent utilisé comme piano d’apprentissage, il convient parfaitement aux débutants comme aux confirmés. Il faut compter 3000 euros au minimum pour un tel instrument.

 

Les Pianos Numériques :

 

Piano numérique

C’est un instrument électronique équipé d’un clavier similaire au piano et qui en reproduit également les sons. Contrairement au synthétiseur, il est conçu pour se rapprocher le plus possible du toucher et de la sonorité des vrais pianos. Il possède également une pédale nécessaire à certains morceaux. Son principal avantage, hormis son prix, c’est le fait qu’il ne se désaccorde pas. En effet, les sons qu’il produit sont numériques et proviennent de haut-parleurs, mais ne vous y trompez pas, ils peuvent êtres d’une qualité remarquable et les prix peuvent grimper très haut pour les modèles haut de gamme !  Il est souvent possible d’y ajouter un casque pour plus d’intimité, ou tout simplement pour éviter d’embêter ses voisins. Ce piano est donc fortement recommandé pour les débutants, d’autant plus qu’il reste abordable, on trouve des pianos numériques à partir de 300 € !