Les gammes mineures

Dans le système classique, la gamme mineure est le complément de la gamme majeure. Mais saviez-vous qu’il y avait 3 gammes mineures ?

De ces trois constitutions, avec trois identités clairement différentes, composition et improvisation ont trouvé matière à une exploitation sans limites. De Mozart à Yngwie J. Malmsteen, de Paganini à John Mc Laughlin en passant par le Summertime de Bernstein, toutes les musiques peuvent avoir leurs saveurs mineures.

Alors, ouvrez bien vos oreilles et sachez entendre ce qui les différencie.

Les 3 Gammes mineures

Le principe de base est de partir de la gamme de Do majeur puis d’altérer certaines de ses notes pour entrer dans une constitution mineure.

La première note que nous allons altérer sera la tierce.

À l’origine et dans le système majeur il faut 2 Tons pour avoir une tierce dite « majeure ». Nous allons donc abaisser d’un demi-ton cette tierce majeure (Mi) et par l’utilisation d’un bémol, obtenir un Mi b, la tierce sera de par ce fait « minorisée » et aura 1 ton et demi dans sa constitution.

Toutes les gammes mineures auront leur tierce abaissée, ceci étant la première chose à faire pour obtenir une gamme mineure.

Les autres notes qui seront par la suite altérées seront les sixtes et septièmes, chaque gamme mineure aura son identité et sa couleur spécifique.

 

Construction des gammes mineures par rapport à la gamme majeure - guitare débutant

 

Ce qui nous donne donc les positions suivantes : 

Positions gammes mineures par rapport à la gamme majeure de DO - guitare débutant

Positions de gammes mineures avec 3 notes par cordes

3 formes de gammes do mineur harmonique mélodique ascendante descendante - guitare débutant

Tout savoir sur les gammes