Les gammes de guitare 2018-02-08T11:40:00+00:00
Retour

Les gammes de guitare

La notion de gamme n’est pas anodine, son incidence dans la Musique est fondamentale, intimement liée à la notion d’accord, elle est le complément à l’harmonie. 

Par gamme on entend un ensemble de notes qui se suivent dans un ordre établi. L’apprentissage des gammes n’est pas complexe, il nécessite une régularité dans le travail et une bonne mise en place sur le plan rythmique, la coordination main gauche et main droite est la clef de cette maîtrise.

En plus d’un intérêt technique, travailler une gamme est un excellent moyen pour améliorer son écoute et sa connaissance du manche. Il ne faut pas croire que faire ses gammes est ennuyeux et fastidieux : les doigts ont une mémoire, vous les retiendrez donc très vite ! 

À quoi sert une gamme ?

La Composition

Même s’il existe plusieurs façons de composer, la gamme en est certainement l’élément le plus pratique. En effet, une gamme vous fait entrer dans le monde de la composition, et ceci par l’élaboration de mélodies.

Chopin, certainement l’un des plus grands compositeurs de tous les temps, faisait d’innombrables esquisses mélodiques, avant de s’arrêter et de ne garder que la meilleure. Il est certain que sa connaissance et son travail autour des gammes ne sont pas étrangers à son génie de la composition.

L’improvisation

Pour improviser des solos sans fausses notes, pas de secrets, il faut connaître vos gammes !

Sur une suite d’accords, ou sur un accord statique (Vamp), il vous sera possible de phraser avec les notes constitutives de la gamme appropriée. Alors êtes-vous Rock avec les pentatoniques, plutôt Jazz avec un II V I en Majeur, ou bien « Néo-Fanatique-Métal », avec le Mineur harmonique ?

Améliorer sa technique

La gamme est l’outil incontournable pour construire ou améliorer sa technique. Les doigts ne bougent pas naturellement sur le manche, il va falloir les exercer pour qu’ils puissent acquérir souplesse, indépendance et endurance. Travailler vos gammes est particulièrement efficace pour cela !

Mieux connaître son manche

À force de travailler vos gammes, vous aller vite remarquer que votre manche de guitare vous devient plus familier. Les repères deviennent automatiques et vous trouvez vos notes plus facilement, ceci est dû à votre travail avec les gammes, quelles que soient celles-ci, la pratique régulière va vous familiariser avec votre manche que vous allez connaître sur le bout des doigts – sans mauvais jeu de mot -.   

 La maîtrise du Rythme

Quand vous travaillez vos gammes, généralement vous êtes à même de les réaliser en rythme. Les principales figures de la division du temps sont à vos côtés pour vous permettre de jouer de façon structurée et stable dans le tempo. La pratique sérieuse et organisée vous amènera la solidité rythmique nécessaire pour jouer dans toutes les situations. Les gammes sont un excellent moyen de travailler le rythme !

Une passerelle pour l’Harmonie

La gamme de Do Majeur est la base de notre système musical occidental, c’est avec cette gamme que l’on arrive à harmoniser la tonalité de Do Majeur, comprendre les accords, puis les différents degrés de l’harmonisation de la gamme.

Entendre mieux

La musique est l’Art des sons. Même si la nature nous a donné l’audition, l’un de nos plus merveilleux sens, reconnaître la hauteur des notes n’est pas chose aisée. À force de pratiquer, la mémoire auditive se renforce et l’écoute des notes jouées nous permet de mieux entendre les sons et leurs valeurs. On habitue aussi notre oreille à des sonorités que nous n’avons pas forcément l’habitude d’entendre, et qui pourraient même nous paraitre dissonantes sans éduquer notre oreille !

Travailler sa mémoire 

Une des fonctions les plus sollicitées en musique est la mémoire, comme dans bien d’autres domaines, elle est l’élément fondamental permettant la cohérence et le fait de pouvoir jouer sereinement et efficacement avec d’autres musiciens.

Travailler ses gammes, c’est également travailler sa mémoire : autant sur le plan visuel que de l’audition. C’est donc une excellente gymnastique pour notre cerveau !

Combien y a-t-il de gammes, et par quoi commencer ?

Il existe de nombreuses gammes et en ce qui concerne le guitariste débutant, il faudra plus particulièrement s’intéresser à la gamme Majeure, aux fameuses pentatoniques, ainsi qu’au mineur naturel.

Le but de notre propos n’est pas pour l’instant de vous indiquer toutes les structures existantes, mais sachez qu’il y a des gammes symétriques, des gammes exotiques, des pentatoniques altérées et hybrides… et bien évidemment, le système issu des gammes : les modes.

Tout cela n’a pas pour l’instant une grande importance pour le guitariste néophyte, mais il est bon de savoir que d’autres choses existent, cela permettant par la suite d’ouvrir d’autres portes !

Les gammes pentatoniques et blues

Les gammes pentatoniques et blues sont certainement celles qu’on apprend en premier ! Et pour cause, elles sont relativement faciles à apprendre et permettent de jouer beaucoup de choses. Les plus grands solo de rock et de blues sont basés sur les gammes pentatoniques ! Ces gammes vous permettront aussi d’improviser assez rapidement, une arme redoutable pour les boeufs entre amis ou commencer à créer vos compositions. 

Ce sont des gammes que tout guitariste se doit de connaître, on vous explique tout dans cet article ! 

La gamme majeure

La gamme majeure, c’est le fameux DO, RE, MI, FA, SOL, LA, SI, DO que tout le monde connaît, et pour cause, c’est une gamme très importante qui est à la base de la musique occidentale. Cette gamme vous permettra de mieux comprendre la musique et de jouer des solos très mélodiques ! C’est également une base à connaître pour s’attaquer aux gammes mineures. Apprenez tout ce qu’il y a à savoir sur les gammes majeures et à la guitare ! 

La gamme majeure

La gamme majeure Elle est l'incontournable élément de la Musique, c'est grâce à elle que l'on a donné naissance à notre système tonal. De la symphonie classique, au reggae de Bob Marley en passant par [...]

Les gammes mineures

Les gammes mineures, qu’elles soient naturelles, mélodiques ou encore harmoniques sont très utiles. C’est une étape incontournable dans la progression du guitariste qui vous permettra également de travailler la technique. Elles vous permettront de donner d’autres couleurs à ce que vous jouez !

Découvrez tout ce qu’il faut savoir sur les gammes mineures à la guitare ! 

Comment travailler les gammes ?

Pour bien travailler une gamme, il est conseillé de mémoriser la position choisie. Cela va vous permettre d’exercer votre oreille et d’intégrer la structure ainsi que les intervalles qui la composent.

 

Trouvez le bon doigté

Pensez à choisir un doigté adapté à la gamme jouée ! Un mauvais placement des doigts vous compliquera la tâche, mais rassurez-vous, les doigtés sont assez logiques et vous adopterez naturellement celui qui vous parait le plus adapté en vous entraînant. N’hésitez pas à écrire le bon doigté sous les notes ou à proximité de la tablature que vous utilisez comme mémo.

 

Travaillez en rythme et avec un tempo adapté à votre technique

N’allez pas trop vite au début, le secret est dans un travail lent puis en accélérant progressivement.

Le métronome ou la boîte à rythmes sont des outils indispensables. Sachez l’utiliser de façon efficace et vous convenant, croches, triolets de croches puis doubles-croches seront les divisions qui vous accompagneront tout au long de votre périple. N’hésitez pas à profiter de notre métronome en ligne gratuit qui propose toutes les fonctions dont vous avez besoin pour travailler efficacement vos gammes !

À partir du moment où vous maîtrisez les principales figures de notes, à vous de faire des mélanges, passez des croches au triolet de croches, par exemple.

 

Essayez différentes techniques

Selon le style et la technique que vous voulez développer, il vous sera possible de travailler vos gammes avec le médiator, ou bien uniquement avec les doigts (comme en technique classique).

Il est également possible de mélanger doigts et médiator, les guitaristes Country utilisent couramment ce mode de jeu (hybrid-Picking ou chicken-Picking).

Si vous voulez économiser vos coups de médiator et travailler puissance et endurance à la main gauche, le légato est fait pour vous. La technique des liés (pull-off et hammer), sera de rigueur, la précision et la netteté se devront d’être parfaitement maîtrisées.

Les adeptes de la guitare fusion ont leur mentor avec Franck Gambale, le maestro du speed-picking ou du sweeping, une technique de balayage des cordes vous permettant d’économiser les coups de médiator et d’avoir un jeu très fluide. Les gammes peuvent être interprétées de cette façon, attention au sens de l’attaque au médiator.

Retour